L’attention accordée à chacun

Les observations des psychologues contemporains montrent que l’enfant passe par différents « stades » de développement  psychologique. Si ces stades sont les mêmes pour tous et ont un ordre de succession quasi invariable, en psychologie
montessorienne chaque enfant reste unique : il a sa personnalité propre, son rythme de vie, ses qualités et ses difficultés  éventuelles. Notre désir est de respecter cette individualité, afin d’aider chacun à se réaliser pleinement au sein de son groupe. Tous les enfants traversent ce que Maria Montessori appelle « les périodes sensibles » : ce sont des moments de la vie de  l’enfant où celui-ci est tout entier « absorbé » par une sensibilité particulière à un élément précis de l’ambiance. Ces  périodes sont transitoires, il est donc primordial que l’environnement offre au bon moment à l’enfant les moyens de  développer et d’affirmer ces différentes sensibilités : s’il n’y trouve pas les éléments qui répondent à son besoin du  moment, la sensibilité s’étiolera progressivement.Voici quelques exemples de périodes sensibles :– la période sensible à l’ordre
– la période sensible au langage
– la période sensible à la couleur
– la période sensible au rythme
– etc.
Certaines peuvent, bien entendu, coexister.Une connaissance théorique de ces différentes périodes est très importante mais insuffisante : chaque enfant ayant son rythme  de développement, l’éducateur doit être capable d’observer ces différences et connaître intimement chacun des enfants qui lui  sont confiés, en faisant preuve d’attention et de respect.

Les périodes sensibles déterminent les besoins fondamentaux de l’enfant,
les plus importants étant :

– le besoin d’autonomie
– le besoin d’aimer et d’être aimé
– le besoin de respect
– le besoin de stabilité
– le besoin d’activité

Dans une école Montessori, aucune contrainte de rythme n’est imposée : personne n’est « poussé » ni ralenti suivant une norme  de niveau arbitrairement imposée par l’adulte ou par le groupe. La seule stimulation éventuelle est celle qui vise à la meilleure réalisation de soi.

Cela nous amène à préciser que l’accueil de quelques enfants dits « en difficulté » ou handicapés est inclus dans notre projet  : il nous semble que cet accueil constitue un important apprentissage du respect et de la tolérance pour tout le groupe des  enfants.